webleads-tracker

Cegedim eBusiness - Cegedim sponsor de l'étude Billentis 2017

Cegedim sponsor de l'étude Billentis 2017

Découvrez l'étude Billentis 2017 sur le marché de la facture électronique au niveau mondial.

19/05/2017

​L'étude Billentis 2017 sur le marché de la facture électronique au niveau mondial vient de paraître.

Prenez votre transition numérique en main et réussissez votre projet de facturation électronique grâce au rapport Billentis 2017, qui étudie le marché mondial de la facturation électronique en plein essor.

On estime à un peu moins de 40 milliards le volume de factures électroniques en 2017 sur un total de 400 milliards, soit un taux de dématérialisation de 10%. Il reste un peu de travail !

 

Le modèle de clearance dominant d’ici 2025 ?

Au niveau mondial, le modèle de « Clearance », ou validation en temps réel des transactions de facturation par les administrations centrales, est de plus en plus plébiscité car il donne aux Etats un outil de reporting et de contrôle ultra puissant. Pour preuve, le Brésil estime à 58 Mds$ le gain en TVA récoltée par l’Administration fiscale grâce à la facturation électronique. Quand le manque à gagner en TVA est estimé mondialement à 20-30%, cela situe l’enjeu d’une facturation électronique obligatoire et contrôlée !

Le modèle de « Clearance » agit comme un véritable booster de la facture électronique. Le Mexique, sous « Clearance » depuis déjà plusieurs années, est aujourd’hui le champion mondial de la facture électronique, avec un volume de près de 10 Mds, soit plus que toute l’Europe réunie ! On comprend que ce modèle soit de plus en plus plébiscité par les Etats !  

Pour en savoir plus, télécharger le rapport complet !

 

Des pistes pour réussir votre projet de dématérialisation de factures

Un enjeu majeur pour un projet de dématérialisation des factures fournisseurs réussi est la qualité des données des factures et des référentiels. Aujourd’hui on estime à 20-30% le taux de factures en exception en moyenne.

La dématérialisation des factures, c’est bien. L’automatisation, c’est mieux. La dématérialisation des factures automatisées, c’est une réduction des coûts de 60 à 80% !

 

Télécharger le rapport Billentis complet ici